Jardin résidence

Obtenez plus d'informations sur Pavonis Santé

Bien choisir sa maison de retraite

Il est souvent difficile de choisir une maison de retraite. L’autonomie, l’accessibilité ainsi que le financement sont des critères qu’il convient d’analyser, afin de trouver la résidence la plus adaptée à vos besoins. Le type d’établissement dépend tout d’abord du degré de médicalisation et de l’autonomie du futur résident.

Les EHPAD (Établissements d’hébergement pour Personnes  Âgées Dépendantes) de Pavonis Santé, disposent d’équipements spécialisés et d’un personnel médical et paramédical, afin d’accueillir des personnes dépendantes, désorientées ou atteintes de la maladie d’Alzheimer (et troubles apparentés), de la maladie de Parkinson, etc.

La famille et les proches doivent pouvoir rendre visite à la personne âgée aisément. Ainsi, le choix géographique et l’accessibilité de la maison de retraite ont toute leur importance. L’emplacement de la résidence sénior joue également un rôle quant au coût de l’hébergement, puisque les tarifs diffèrent selon les prestations offertes mais aussi selon l’implantation de la maison de retraite. Il est donc indispensable de calculer les ressources disponibles avant toute demande, à savoir les revenus et l’épargne de la personne âgée, ainsi que les diverses allocations dont elle peut bénéficier. Vous pouvez consulter la rubrique Pavonis Santé pour en savoir plus sur nous.

Vous trouverez ci-dessous une liste de questions à se poser :

  • Quel est le tarif hébergement ? Le tarif dépendance ?
  • La capacité d’accueil de l’établissement ?
  • L’effectif du personnel ?
  • L’équipement des chambres ?
  • Y a-t-il possibilité d’aménager sa chambre ?
  • Quels sont les services proposés (traitement du linge, coiffeur, lieu de culte, ménage, restaurant visiteurs…) ?
  • Des animations sont-elles proposées ?
  • Y a-t-il un parc, un jardin adapté ?
  • L’établissement est-il accessible en transports en commun ?

Composition des tarifs

Les tarifs des EHPAD se décomposent en 3 parties :

Le tarif « hébergement »

Il recouvre l’accueil hôtelier, la restauration, l’entretien, l’animation ainsi que les prestations d’administration générale.

Le tarif « dépendance »

Il comprend l’aide à l’accomplissement des actes essentiels de la vie courante et sociale, ainsi que les fournitures utilisées pour la prise en charge de l’état de dépendance des résidents.

Ce tarif est fixé par le conseil départemental et varie en fonction du niveau de perte d’autonomie de la personne âgée, défini à partir d’un questionnaire médical (grille AGGIR). Pour chaque personne est ainsi défini un « GIR », allant de 1, pour les plus dépendants, à 6, pour les plus autonomes.

Le tarif « soins »

L’ensemble de ces dépenses est à la charge de l’Assurance Maladie. L’établissement perçoit une dotation soins, pour la prise en charge des prestations médicales liées à l’état de santé des résidents.

Aides financières

Différentes aides financières existent pour les personnes âgées dépendantes hébergées en EHPAD.

La principale est l’Aide Personnalisée à l’Autonomie (APA) qui permet de couvrir une partie des frais de dépendance des résidents. Elle est accordée aux personnes âgées de 60 ans et plus, en fonction de leurs ressources et de leur degré d’autonomie. Seules les personnes ayant un GIR 1 à 4 peuvent bénéficier de cette aide.

Certains résidents d’EHPAD peuvent obtenir les allocations de logement versées par la Caisse d’allocations familiales (Caf). Cette aide est accordée en fonction des ressources financières de la personne âgée. Lorsque les ressources du résident ne lui permettent pas d’assurer les frais d’hébergement, il peut bénéficier de l’aide sociale qui est versée par le conseil départemental. Pour recevoir cette aide, celui-ci doit être hébergé dans un établissement habilité au titre de l’aide sociale.

Les personnes âgées hébergées en EHPAD, peuvent également bénéficier d’avantages fiscaux, qui sont calculés en fonction des frais d’hébergement et de dépendance après déduction de l’APA.